James R. Eads

intro-Eads.jpg

James R. Eads

James R. Eads est né en 1989 à Los Angeles, il a fait ses études à Skidmore au nord de l'état de New York et à ensuite vécu à Brooklyn pendant quelques années avant de revenir à Los Angeles. Il vit et travail au Brewery Arts à Los Angeles. Son studio est ouvert deux fois l'an au public durant les portes ouvertes.

Chris McDaniel a demandé à James Reads si il pouvait "morpher" ses oeuvres. Ne sachant pas ce que McDaniel voulait dire par là, Eads a accepté pour son plus grand bonheur!
McDaniel dira plus tard qu'au premier coup d'oeil aux oeuvres de Eads, il les voyaient déjà bouger dans sa tête...
Depuis ils collaborent sur une série d'animations de dessins de Eads. A chaque animation Eads a eu le sentiment que McDaniel se rapprochait de ce qu'il avait en tête en dessinant ses oeuvres.

Je les ai créées immobiles, elles ne bougeaient ni ne respiraient, Chris les a amenés à la vie.

McDaniel is equally delighted by the product of their union. "James' work brings me mental peace," he says. "I'm still in awe that he allows me to do this." McDaniel est lui aussi enchanté par le produit de leur union et déclare que travailler sur les oeuvres de Eads lui amène une paix de l'esprit et l'émerveille toujours autant.

La combinaison est fascinante. Le travail de Eads possède déjà cette qualité d'évoquer d'autres univers, mais la mise en mouvement de McDaniel ajoute cet fascination qui ne vous fait plus quitter l'écran des yeux.

Il y a quelque chose d'extrêment relaxant et d'hypnotisant à propos de ces illusions, il y a de la magie dans cette subtilité.

Eads ajoute, "Je crois que ce qui fait la puissance de cette collaboration est le noyau de ce que nous créons — nous utilisons le processus de création comme vecteur de méditation. C'est un refuge où nous pouvons respirer et prendre du recul sur le monde et en retour apporter un peu de paix à celui ci. Et je pense que les gens resssentent cela, et lorsequ'ils regardent l'une de ces illusions ils s'y arrêtent et se permettent de s'y perdre. Il y a quelque chose d'extrêment relaxant et d'hypnotisant à propos de ces illusions, il y a de la magie dans cette subtilité."

Le site de James R. Eads

Article librement inspiré de celui ci

Lire la suite : James R. Eads

  • Vues: 1061

Contactez moi !